FLORE KUNST « AMOUREUSE OU ESCLAVE »


Enregistrement : 19/01/2017

Esthétique désuète de magazines érotiques issus de décennies oubliées, jeu de contours qui déconstruit, puis enveloppe les corps pour mieux les dévoiler, puzzle mutant aux charmes délétères et aux effluves surannés. Autant de collages faits-main dans Amoureuse ou esclave, un livre de Flore Kunst chez United Dead Artists.

Diplômée en 1999 de l’école Émile Cohl, de laquelle proviennent d’autres hôtes de LaSpirale.org tels que Sophie Haza ou Florent Espana, passée par l’illustration vectorielle, le dessin textile, la photographie ou encore la linogravure, Flore Kunst a finalement adopté la technique du collage en 2010, sous l’influence de John Baldessari.

De quoi éclairer son jeu de doubles, caractéristique du post-modernisme, ces motifs empruntés au passé, cet éclectisme s'appuyant sur un regard nouveau, portant aussi bien sur la culture populaire, que ce qui fait aujourd'hui figure de « tradition » picturale. Sans pour autant nier l'émotion et la passion charnelle qui transparaissent de ces découpes audacieuses.

Flore Kunst vit et travaille à La Rochelle.





Commentaires

Vous devez vous connecter ou devenir membre de La Spirale pour laisser un commentaire sur cet article.