LUCRARI CLAUDIU CANDEA « TRANSYLVANIAN EXPRESS »


Enregistrement : 08/01/2013

Pour un imaginaire collectif gorgé de séries Z sanglantes et de littérature de gare, la Roumanie restera le pays de Vlad l'Empaleur. Un prince de Valachie qui aurait fait empaler 20 000 soldats turcs et dîné dans le charnier résultant d'une grande bataille, sanguinaire au point d'inspirer le personnage de Dracula dans le roman éponyme de Bram Stoker. Plus proches de nous, les époux Ceaușescu ont apporté leur pierre, ainsi que quelques réseaux souterrains de sinistre mémoire, à l'édifice.

Lucrari Claudiu Candea rend à son tour hommage aux traditions locales, depuis son école d'art de Cluj-Napoca, avec ses portraits d'enfants mutants, ou schizophrènes, et ses planches anatomiques érotiques qui dégagent une perversion suave.





Commentaires

Vous devez vous connecter ou devenir membre de La Spirale pour laisser un commentaire sur cet article.