ONEQ « KOÏ PINUPS »


Enregistrement : 21/04/2014

Native de l'île volcanique de Kyūshū au sud-est de l'archipel nippon, l'illustratrice Oneq mixe l'art de l'estampe japonaise avec le style rétro nord-américain des années 50.

Un mélange détonnant, tant ses pin-ups n'auraient pas déparé sur les bombardiers US de la seconde guerre mondiale. Un oeil averti ne manquera pas de repérer quelques emprunts au tatouage traditionnel, dont l'utilisation récurrente de carpes koï, symboles d'amour et de virilité.





Commentaires

Vous devez vous connecter ou devenir membre de La Spirale pour laisser un commentaire sur cet article.