TROY PAIVA « LOST AMERICA »


Enregistrement : 28/12/2011

Vestiges d'un XXe siècle qui n'en finit plus de s'éteindre, les artefacts abandonnés et les étendues désertiques de Troy Paiva nous renvoient aux visions dystopiques de la science-fiction des annés 70 et 80. Automobiles concassées à la James Graham Ballard, cimetières d'avions ou stations-service qui ne dépareraient pas dans les perspectives dystopiques de John Brunner.

Amoureux depuis son enfance des perspectives désolées du sud-ouest américain, Troy Paiva ne s'est essayé à la photographie qu'à la fin des années 80 dans l'espoir de retranscrire les sensations éprouvées lors de ses longues virées nocturnes. Lost America: The Abandoned Roadside West, paru en 2003 chez Motorbooks International, s'échange encore entre collectionneurs. Et les amateurs ne manqueront pas de se procurer Night Vision: The Art of Urban Exploration, son second recueil paru en 2008 chez Chronicle Books.





Commentaires

Vous devez vous connecter ou devenir membre de La Spirale pour laisser un commentaire sur cet article.