STACY LEIGH « LIFE SIZE DOLLS »


Enregistrement : 08/01/2013

Piscines et palmiers, laisses de cuir et menottes, jeux érotiques, orgies mondaines, dessous chics et infanticide. Ou les charmes discrets de la haute bourgeoisie nord-américaine.

Au-delà du fétichisme, l'instant où le fantasme s'incarne. La new-yorkaise Stacey Leigh peint et photographie depuis sa base arrière de Tribeca, au sud-ouest de l'île de Manhattan. Une zone résidentielle à la mode, prisée des financiers de Wall Street dont on pourrait croire qu'elle parodie les us et coutumes dans ses mises en scène, avec la complicité de life size dolls au potentiel érotique jusque-là insoupçonné.

Des postures et un point de vue qui auront valu à l'artiste de figurer dans les pages de Bizarre et de Playboy Magazine, avant une monographie qui ne saurait tarder. La dévolution aura bel et bien lieu ; ça se passe ici et maintenant, vous vous trouvez au premier rang.





Commentaires

Vous devez vous connecter ou devenir membre de La Spirale pour laisser un commentaire sur cet article.