MUTATE NOW


Enregistrement : 14/03/09

Zones pavillonnaires, centres commerciaux et mutations... Une logique irréfutable définie dès les années 70 au cinéma et en littérature par nos grands et vénérés anciens que sont George Romero et J.G. Ballard.

Mutate Now reprend à son tour le flambeau depuis les inquiétantes étendues de la banlieue sud berlinoise. Déjà culte sur MySpace depuis une année et demi, le groupe étend son empire dans notre bonne vieille réalité consensuelle avec la sortie de Punk Science, un mini-lp influencé gavé de bonus audio et visuels.

Leçon de choses avec une section mutante sous l'influence de Devo et des Dead Kennedys. L'avenir sera mutant ou ne sera pas, loin des tentations apocalyptiques récurrentes qui témoignent avant tout d'un élan suicidaire.



Qu'est-ce qui a éveillé votre intérêt pour les mutants et le concept de mutation ?

Et si notre forme de vie était incomplète ? Pour moi, ça a commencé à l'école avec la théorie de l'évolution de Darwin. J'étais fasciné par les notions de changement, d'adaptation et de survie. Ce qui m'a mené vers Alvin Toffler, son livre Future Shock, et la théorie de la dévolution selon le groupe Devo. La mutation faisait donc partie d'une progression logique.

Qu'est-ce qu'un mutant, avec vos propres mots ?

Est-ce qu'il vous arrive de sentir que les gens vous regardent bizarrement ? Les gens normaux vivent, les mutants survivent. La survie est le mot-clé, car la vie est dangereuse et d'autant plus pour ceux qui nagent à contre-courant.

De quels mutants vous sentez-vous les plus proches ? Des vilains mutants atomiques du remake du film La colline a des yeux par Alexandre Aja ou de super-héros comme les X-Men du professeur Xavier ?

Les vrais héros sont ceux qui subissent l'agression d'une société en lutte pour défendre sa fadeur. Jeanne d'Arc ou le Christ en sont de bons exemples. Malheureusement, les humains préfèrent s'enfoncer dans l'idôlatrie et le fanatisme religieux, plutôt que de s'interroger sur l'erreur d'exécuter des mutants supérieurs. Jésus reste cloué sur sa croix, comme un avertissement pervers à l'encontre de futurs mutants qui oseraient se révéler au-dessus du lot.

Sorti de Devo, une influence particulièrement évidente, quels sont les groupes dont vous vous sentez proches ?

Nous ne nous sentons pas influencés uniquement par des groupes. Certes, il y a beaucoup de Devo et des Dead Kennedys en nous. Ce qui est plutôt pas mal. Mais d'un autre côté, nous nous sentons également influencés par la publicité, les jeux vidéo ou l'ambiance des supermarchés. Ce n'est qu'une question d'idées et notre meilleure source d'inspiration provient de ces moments où l'on sort les poubelles ou passe l'aspirateur.

Que pouvez-vous nous dire de la ville et du milieu dont vous êtes originaire ?

Notre dénominateur commun, c'est « Blahlowl », un terme dérivé de Blankenfelde-Mahlow. Ca ressemble un peu aux univers de South Park ou de Springfield, à la seule différence qu'ici c'est bien réel. Nous avons tous grandi dans des banlieues ou des petites villes.

Ca risque de paraître bizarre aux habitants de grandes villes, mais la vie est vraiment plus extrême dans ces petites villes. Il n'y a pas de foules d'inconnus derrière lesquelles vous pouvez vous dissimuler. Pas non plus de possibilité de laisser votre personnalité à la maison, parce que vous êtes constamment confrontés à des gens et à des problèmes qui vous sont familiers.

Qu'on l'adore ou qu'on la déteste, c'est l'hyper réalité et de manière un peu étrange, l'ordinaire peut se révéler supérieur dans ce contexte. Quoi qu'il en soit, nous revendiquons notre origine commune, alors que d'autres artistes locaux renient leur héritage en prétendant qu'ils sont de Berlin.

Vous êtes liés à la Church of Subgenius. Pourriez-vous nous initier aux enseignements de Bob ?

Que répondre ? Tenter d'expliquer Bob, c'est comme tenter d'expliquer une blague que personne n'a encore raconté. Il y a comme un effet d'immunisation à se conformer à la non-conformité et c'est la raison pour laquelle je fais partie du Subgenius. Les mutants peuvent explorer le site du Subgenius par leurs propres moyens et ré-évoluer de manière aléatoire.

Croyez-vous comme d'autres qu'Obama serait un de ces reptiliens polymorphes décrits par David Icke ?

Si les chaussures sont bien à sa taille... Quant à Obama, l'histoire se mesure à ce que les hommes accomplissent. Nous verrons.

Evolution ou dévolution ? Comment percevez-vous la crise économique et l'état dans lequel se trouve notre planète ?

Pour tout vous dire, je suis horrifié. Comme dans notre chanson, « Stupid is cool », que sommes-nous en train de faire ? L'argent utilisé pour sauver les banques auraient pu servir à sauver ceux qui meurent de faim, à fournir des médicaments et de l'eau potable à ceux qui en ont besoin. Le seul fait d'y penser me rend malade. La dévolution est très réelle. Et à chaque fois que vous vous dites que l'on a touché le fond et que ça ne peut pas empirer, ils arrivent encore vous donner tort.

Comment voyez-vous le futur ? Et selon vous, qu'est-ce qui pourrait nous sauver de l'Apocalypse ?

Le futur a l'air lumineux... lorsque je ferme les yeux. Il serait sans doute plus simple et quelque part justifié de crier « No Future » mais nous ne voulons pas vivre dans un futur que nous détestons. De plus, les optimistes vivent plus longtemps. Nous pouvons donner forme à l'avenir. Nous le faisons, même inconsciemment. Mais ce serait mieux de le faire consciemment, en y réfléchissant. Et ce serait encore mieux de COMMENCER AUJOURD'HUI !

Vous venez de sortir un mini album intitulé Punk Science. Pourriez-vous nous le présenter ?

Au départ, nous n'avions pas l'intention de publier notre musique sur support cd, mais beaucoup de gens nous l'ont demandé. Après y avoir longuement réfléchi, l'idée nous est venue et Punk Science était né. C'est plus qu'un simple cd puisqu'il contient aussi des fichiers mp3 de maquettes de chansons, des images en 3D et des clips vidéo. Sans oublier la couverture en stéréoscopie, les lunettes 3D et le badge « Mutate Now ! » pour une expérience mutante complète. Nous avons financé et réalisé ce disque par nous-mêmes - « Do it Yourself », la voie d'aujourd'hui et le disque est disponible en ligne à l'adresse : www.mutate-now.com

Quels sont vos souhaits et projets pour l'avenir ?

Nous aimerions avoir plus d'échanges avec d'autres mutants. Certains commencent à nous envoyer des photographies d'eux-mêmes en train de muter. Dans le futur proche, nous envisageons aussi que les gens puissent produire leurs propres mash-ups de Mutate Now, qu'ils puissent reprendre les contenus audio et visuels séparément afin de participer en réinterprétant ces idées à leur manière. Les mutants veulent se rallier à notre cause et nous devons faire en sorte de faciliter cette interactivité.

Nous aimerions aussi travailler avec d'autres artistes sur de nouveaux projets, peut-être en produisant de la musique mutante ou des effets sonores pour des films, des sites web, des publicités ou des jeux vidéo. Nous sommes ouverts à toutes les idées. Et nous pouvons tous nous retrouver pour muter ensemble sur Myspace.com/MutateNow !


Commentaires
- 2009-03-22 11:07:47
En gros, ils veulent muter pour thune, original, mais ça finit toujours comme ça.
hardcore77 - 2009-03-26 17:36:21
Quel rapport avec l'argent Ils disent juste qu'ils ont envie de collaborer à des projets. C'est toujours mieux que de glander devant son ordinateur en critiquant les autres.

Vous devez vous connecter ou devenir membre de La Spirale pour laisser un commentaire sur cet article.

A propos de cet article


Titre : MUTATE NOW
Auteur(s) :
Genre : Interview
Copyrights : Laurent Courau
Date de mise en ligne :

Présentation

Zones pavillonnaires, centres commerciaux et mutations... Une logique irréfutable définie dès les années 70 au cinéma et en littérature par nos grands et vénérés anciens que sont George Romero et J.G. Ballard. Mutate Now reprend à son tour le flambeau depuis les inquiétantes étendues de la banlieue sud berlinoise. Déjà culte sur MySpace depuis une année et demi, le groupe étend son empire dans notre bonne vieille réalité consensuelle avec la sortie de Punk Science, un mini-lp influencé gavé de bonus audio et visuels.

Liens extérieurs

Mutate-now.com
Myspace.com/MutateNow

Thèmes

Cyberculture
Mutation
Science-fiction
Prospective

Mots-clés associés

Mutate Now
Mutation
Mutants
Devo
Evolution
Dévolution
Punk Science
Punk

Contact

  • Captcha capttchaaa

Connexion


Inscription
Lettre d'informations


Flux RSS

pub

Image aléatoire

pub
« Fuck Consensual Reality »
© Laurent Courau
pub

Contenu aléatoire

Texte Texte Photo Texte Photo Photo Texte Texte Video