CINDY PLENUM « LA MUTANTE »


Enregistrement : Archives de La Spirale (1996-2008)

Oubliez Miley Cyrus, Kim Kardashian et l'aréopage de mannequins plus ou moins anorexiques, voire callipyges, qui squattent les pages de vos magazines préférés... Voici l’ULTIME ICÔNE POP des années 2000 !

Ancienne actrice érotique, strip-teaseuse, partisane des modifications corporelles, membre d'un cercle privé réservé aux quotients intellectuels hors-normes, adepte de cultes étranges et zoophile convaincue, Cindy Plenum incarne à merveille les cultures mutantes de ce début de millénaire.


Propos recueillis par Laurent Courau



Qu‘est-ce qui vous fait dire que vous êtes la première vraie porno-star du nouveau millénaire sur Internet ?

Ouf, c’est une question facile. Je pensais que vous alliez tenter de me coincer sur Camus, ou un de ces intellectuels français d’après-guerre que personne ne lit plus. Je suis la première vraie star du porno sur Internet parce qu’en ce moment mon existence entière est dévolue au net. Je n’existe plus vraiment en dehors d’Internet et sans lui, je me serais depuis longtemps évanouie dans l’obscurité.

Où en est votre carrière ? Est-ce que vous tournez toujours ou est-ce que vous vous concentrez sur vos tournées de strip-tease ?

Je ne fais plus de strip-teases ! Ce milieu est bien trop encombré par les drogues et les pauvres types. Et ne me lancez pas sur le sujet des losers qui viennent y dépenser leur argent. Quel milieu pitoyable ! Vous savez ce que 80 % d’entre eux viennent réellement y chercher ? Une ÉPOUSE. Et pour être plus précise, le genre d’épouse dont ils n’oseraient même pas rêver dans leur vie quotidienne. C’est un milieu particulièrement triste et corrosif d'un point de vue moral. Ce qui constitue une excellente raison de l’éviter.

On apprend sur le site de Luke Ford que vous possédez un quotient intellectuel de 170... Asia Carrera, une autre star du porno, se vante de faire partie de Mensa, une association pour les personnes dotées de Q.I très élevés... Toute cette surenchère sur les quotients intellectuels des stars du cinéma pornographique est assez intéressante. Serait-ce une nouvelle manière de promouvoir les ventes de cassettes en remplaçant la surenchère numérique sur les tours de poitrines ou le nombre de participants masculins à un gang-bang par celle sur les quotients intellectuels ?

Excellente question. Lorsque je me rends aux réunions de l’Omega Society, ou de la Society for Philosophical Inquiry (des clubs pour les personnes aux quotients intellectuels très élevés qui sont beaucoup plus sélectifs que Mensa), tout ce dont les gens veulent parler est de mon expérience dans le cinéma porno. Et d’un autre côté, lorsque je croise des actrices porno, nous discutons des idées de Chomsky ou de la théorie des particules. Bon, je me rends compte que je me suis un peu égarée là. Maintenant, pour répondre plus directement à votre question, je pense que les hommes sont à la base plus attirés par les femmes intelligentes et enthousiastes que par celles qui sont pourvues de seins en polymère de la taille de ballons de football ou qui ont participé à plusieurs centaines de gang-bangs. J’en veux pour preuve les rubriques nécrologiques publiées suite à la mort de Heddy Lamar qui parlaient toutes de son rôle dans le développement des communications cellulaires tandis que pas une seule ne mentionnait son tour de poitrine ou une quelconque participation à un gang-bang.

Votre biographie est un parfait catalogue des expérimentations de la contre-culture californienne... Drogues psychédéliques, sectes, pornographie, zoophilie, prison, modifications corporelles... Quelle vision avez-vous de cette période de votre vie avec le recul ?

Je sais que vous vous attendez de moi une réponse positive mais j’ai bien peur de vous décevoir. Je regarde la plus grande partie de cette période avec honte.

Parlez-nous de la Church of Faith et de son gourou, Bartholomew Lionheart... J’ai notamment lu que ses adeptes se prostituaient pour attirer de nouvelles recrues. Qu’est-ce qui vous a attirée dans ce culte ?

Ce culte n’existe plus, du moins de manière officielle. La plupart de ses membres ont rejoint d’autres mouvements. Certains sont morts à Waco. D’autres ont péris lorsque la comète de Hale-Bopp s’est approchée de la terre. Je pense que j’avais surtout été attirée vers ce culte par la personnalité de Bart - et sa beauté sémite.

Vous avez participé à l’Underground Porn Movement, un groupe de pornographes anarcho-syndicalistes qui prônait des valeurs assez proches de celles revendiquées aujourd’hui par Lars Von Trier et les cinéastes danois du Dogma. A savoir, pas de lumières artificielles, pas de secondes prises lors des tournages et pas d’acteurs professionnels...

Mais je ne savais pas qu’il s’agissait d’un mouvement lorsque j’ai commencé ! C’était juste une bande de gens brillants qui avaient des idées neuves sur la façon dont les choses pouvaient se faire. Et pour être clair sur le sujet, ces idées venaient plus des contraintes financières auxquelles nous étions confrontés que de considérations d’ordre esthétique.

Je viens de lire que vous vous êtes fait implanter une seconde paire de seins - dans le dos. D'où vous vient cette surprenante idée ? Et n’est-ce pas difficile de trouver des vêtements adaptés ?

Et bien c’est vrai. C’est une suite naturelle du mouvement des modifications corporelles du début des années 90, lui-même issu du malaise économique de l’Amérikkke de Bush et de l’immédiate après-guerre du Golfe. Je voulais simplement être aussi différente extérieurement que je me sens l’être à l’intérieur. Quoiqu’il en soit, je n’ai pas non plus dépassé les limites, ces implants correspondent à ma poitrine naturelle et je peux encore porter la plupart de mes vêtements, ou alors j’utilise deux soutien-gorges.

Est-ce que vous vous intéressez aux autres modifications corporelles comme le piercing, les tatouages, le branding ou la scarification ? Et considérez-vous, comme les Extropiens, que le corps sera le prochain grand support artistique, un matériel que nous allons bientôt pouvoir modeler selon nos désirs ?

La prochaine phase sera le minimalisme organique, la réduction des viscères au minimum nécessaire pour subsister. Ce projet consiste pour ses membres à abandonner volontairement un oeil, un rein, un poumon, un testicule, ou un sein sous le couteau du chirurgien afin que ces organes profitent à des personnes qui en ont réellement besoin. Notre credo sera "A chacun selon ses capacités ; à chacun selon ses besoins."

Encore un éléments surprenant de votre biographie : vos pratiques sexuelles avec les moustiques... On a franchement du mal à y croire. Pouvez-vous nous en parler ? Comment faites-vous pour concentrer l’attention des moustiques sur vos parties... hum... sensibles ?

Ah, vous devez penser que je suis foncièrement lesbienne lorsqu’il est question d’arthropodphilia - vu que je ne me tape que des moustiques femelles. Les femelles moustiques, au contraire des mâles, subsistent en se nourrissant de sang. Et elles apprécient tout particulièrement le sang fortement ferrugineux des règles. Comme je suis sujette à des règles plutôt chargées, j’attends simplement que le moment vienne pour exposer cette partie de mon anatomie, et les femelles moustiques lesbiennes viennent y faire ce qui est naturel pour elles.

Comment réagissent vos fans à toutes ces sympathiques excentricités ? Ne seriez-vous pas un peu trop originale pour le public de base du cinéma pornographique ?

C’est malheureusement bien vrai. Mais je ne voudrais pas qu’il en soit autrement.

Quels films préférez-vous dans votre filmographie ?

Sans aucun doute Deep Inside Cindy Plenum. Je me suis vraiment bien exposée dans celui-là.

Quels sont vos projets pour le futur et quand aurons-nous le plaisir de découvrir votre site web ? J’en ai entendu parler mais n’ai finalement réussi à trouver que peux de documents vous concernant sur Internet...

Ces sales trucs prennent des années à construire, n’est-ce pas ? Nous avons commencé par faire une maquette en HTML et sommes aujourd’hui en train de tout refaire en XML. La véritable raison de ce retard est notre perfectionnisme au niveau de certaines fonctions techniques au centre de ce projet. Vous pourrez interagir avec les filles sur ce site d’une manière encore inimaginable aujourd'hui. (Il n’y a pas de lois contre le télé-sexe, n’est-ce pas ?)

L’Internet a servi de plate-forme à des groupes comme les Feminists for Free Expression ou les Feminists Against Censorship (Avedon Carol) - un de leur principaux chevaux de bataille étant que la production et la diffusion massive de pornographie a participé à la libération des femmes – qui luttant contre les mouvements de droite partisans d’un retour à l’ordre moral et désireux d’interdire la pornographie sur Internet, une réaction logique de la part de ceux qui pensent que la pornographie pourrait pousser les femmes à se libérer. Vous sentez-vous faire partie de ces féministes du nouveau millénaire ?

Le féminisme est devenu tellement ennuyeux que je ne veux surtout rien avoir à faire avec. On ne pourrait pas le renommer autrement, un truc genre «Vieux Fromage» ?

Il paraît que vous prenez des cours de poésie orientale, de haïku pour être précis. Auriez-vous la gentillesse d’en écrire un pour La Spirale, l’eZine des Mutants Digitaux ?

Ok, voici une bonne opportunité pour vous autres, intellectuels français, de rire à mes dépens :

She comes to my womb
Eating of a life unborn
Female mosquito


Traduction de ce poème :

Elle est venue à mon utérus
Se nourrir d’une vie qui n’est pas née
La femelle moustique


Commentaires

Vous devez vous connecter ou devenir membre de La Spirale pour laisser un commentaire sur cet article.

A propos de cet article


Titre : CINDY PLENUM « LA MUTANTE »
Auteur(s) :
Genre : Interview
Copyrights : La Spirale.org - 1996-2008
Date de mise en ligne :

Présentation

Cindy Plenum - Une interview tirée des archives de La Spirale.

A propos de La Spirale : Née au début des années 90 de la découverte de la vague techno-industrielle et du mouvement cyberpunk, une mouvance qui associait déjà les technologies de pointe aux contre-cultures les plus déjantées, cette lettre d'information tirée à 3000 exemplaires, était distribuée gratuitement à travers un réseau de lieux alternatifs francophones. Sa transposition sur le Web s'est faite en 1995 et le site n'a depuis lors cessé de se développer pour réunir plusieurs centaines de pages d'articles, d'interviews et d'expositions consacrées à tout ce qui sévit du côté obscur de la culture populaire contemporaine: guérilla médiatique, art numérique, piratage informatique, cinéma indépendant, littérature fantastique et de science-fiction, photographie fétichiste, musiques électroniques, modifications corporelles et autres conspirations extra-terrestres.

Liens extérieurs



Thèmes

Sexualités
Mutation
Apocalypse culture

Mots-clés associés

Cindy Plenum
Pornographie
Modifications corporelles
Canular
Underground

Contact

  • Captcha capttchaaa

Connexion


Inscription
Lettre d'informations


Flux RSS

pub

Image aléatoire

pub
« Fuck Consensual Reality »
© Laurent Courau
pub

Contenu aléatoire

Texte Photo Texte Texte Texte Texte Texte Texte Peinture