HAKIM BEY « CHAOS : PROPAGANDE DE L'ANARCHISME ONTOLOGIQUE »


Enregistrement : 20/11/08

Un texte inédit d'Hakim Bey, fameux écrivain, poète et essayiste américain à l'origine du concept de TAZ (Zone d'Autonomie Temporaire), issu du recueil Anarchisme Ontologique traduit par Spartakus FreeMann du site Esoblogs.net.

HAKIM BEY (source : Wikipedia)

Peter Lamborn Wilson, dit Hakim Bey, né à New York en 1945, est un écrivain politique et poète se qualifiant d'anarchiste ontologiste. Il est connu pour ses théories iconoclastes et ses incitations au terrorisme poétique.

Wilson aurait passé deux ans en Inde, au Pakistan et en Afghanistan, puis sept ans en Iran, avant d'être contraint de quitter le pays à la chute du Chah Mohammad Reza Pahlavi, en 1979. Ses textes sont en tous cas imprégnés par le soufisme et le tantrisme, ou la voie de la main gauche.

Hakim Bey a influencé certains auteurs de science-fiction cyberpunk comme Bruce Sterling, par exemple pour son roman Les Mailles du réseau.



SORCELLERIE

L'Univers veut jouer. Ceux qui refusent, car ils sont à court de désir spirituel & choisissent la pure contemplation, perdent leur humanité – ceux qui refusent par angoisse, ceux qui hésitent, perdent leur chance à atteindre à la divinité – ceux qui se façonnent des masques aveugles d'Idées & perdent leur vie à chercher une preuve quelconque de leur propre existence en regardant par les yeux d'hommes morts.

La Sorcellerie : la culture systématique de la conscience affûtée ou de la conscience a-ordinaire & son déploiement dans le monde de l'action & des choses afin d'obtenir des résultats voulus.

L'augmentation graduelle de la perception bannit peu à peu les faux Soi, nos fantômes cacophoniques – la« magie noire » de l'envie & la vendetta se retournent contre soi, car le Désir ne peut pas être forcé. Lorsque notre connaissance de la beauté s'harmonise avec la ludus naturae, la sorcellerie commence.

Non, pas de cuiller tordue ou d'horoscope, pas de Golden Dawn ou de chamanisme, de projection astrale ou de messe satanique – si c'est du mumbo jumbo que vous voulez alors allez chercher les choses matérielles, les banques, la politique, la sociologie – & non cette merdasse blavatskienne débile.

La sorcellerie fonctionne en créant autour d'elle un espace psychique ou physique ou bien une ouverture vers un espace d'expression non restrictive – la métamorphose du lieu quotidien en une sphère angélique. Cela implique la manipulation des symboles (qui sont également des objets) & des personnes (qui sont également symboliques) – les archétypes fournissent un vocabulaire pour ce processus & par conséquent ils sont traités comme s'ils étaient à la fois réels & irréels, comme des mots. Du Yoga Imaginal.

Le sorcier est un Réaliste : le monde est réel – mais alors, la conscience doit être réelle puisque ses effets sont également tangibles. Les falots trouvent même le vin sans goût, mais le sorcier peut s'intoxiquer par la simple vue de l'eau. La qualité de la perception définit le monde de l'intoxication, mais pour l'entretenir & la développer afin qu'elle incorpore les autres demande une activité sorcière. La Sorcellerie ne brise aucune loi de la nature, car il n'y a aucune Loi Naturelle, seulement la spontanéité de la natura naturans, le Tao. La Sorcellerie viole des lois qui cherchent à enchaîner ce flot – les prêtres, les rois, les hiérophantes, les mystiques, les scientifiques & les boutiquiers qualifient tous le sorcier d'ennemi, car il menace le pouvoir de leur fantasme, la force extensible de leur réseau illusoire.

Un poème peut agir comme un sort & vice versa, mais la Sorcellerie refuse de n'être que la métaphore d'une simple littérature – elle insiste sur le fait que les symboles doivent causer aussi bien des effets que des épiphanies personnelles. Elle n'est pas une critique, mais une reformulation. Elle rejette toutes les eschatologies & toutes les métaphysiques de l'absence, tous les troubles de la nostalgie & les futurismes stridents, en faveur d'un Paroxysme ou du saisissement de la Présence.

L'encens & le cristal, la dague & l'épée, la baguette, les robes, le rhum, les cigares, les bougies, les herbes comme des rêves desséchés – le garçon vierge regardant dans un bol d'encre – le vin & la ganja, la nourriture, les yantras & les gestes – des rituels du plaisir, le jardin des Houris & des Sakis – le Sorcier grimpe ces serpents & ces échelles jusqu'au moment où il est totalement saturé de ses propres couleurs, là où les montagnes sont des montagnes & les arbres des arbres, là où le corps devient sans cesse, là où la bien-aimée devient tout l'espace.

Les tactiques de l'anarchisme ontologique sont basées en cet Art Secret – les buts de l'Anarchisme ontologique apparaissent dans son fleurissement. Le Chaos maudit ses ennemis & récompense ses dévots... cet étrange pamphlet jaunissant & couvert de poussière révèle tout... expédiez-le pour une seconde de l'Éternité...

Hakim Bey

Issu de Hakim Bey, Anarchisme Ontologique, pages 55 à 57, recueil de textes traduit par Spartakus FreeMann.


Commentaires

Vous devez vous connecter ou devenir membre de La Spirale pour laisser un commentaire sur cet article.

A propos de cet article


Titre : HAKIM BEY « CHAOS : PROPAGANDE DE L'ANARCHISME ONTOLOGIQUE »
Auteur(s) :
Genre : Essai
Copyrights : Hakim Bey
Date de mise en ligne :

Présentation

Un texte inédit d'Hakim Bey, fameux écrivain, poète et essayiste américain à l'origine du concept de TAZ (Zone d'Autonomie Temporaire), issu du recueil Anarchisme Ontologique traduit par Spartakus FreeMann du site Esoblogs.net.

Liens extérieurs

hermetic.com/bey/
Lulu.com/content/356957
Esoblogs.net

Thèmes

Contre-culture
Cyberculture
Mutation
Esotérisme

Mots-clés associés

Hakim Bey
Anarchisme
Taz
Zone d'autonomie temporaire

Contact


Connexion


Inscription
Lettre d'informations


Flux RSS

pub

Image aléatoire

pub
T-shirt "Operation Mindfuck"
by LaSpirale.org
pub

Contenu aléatoire

Texte Graphisme Graphisme Texte Graphisme Peinture Peinture Texte Peinture