RICHARD METZGER « DISINFORMATION »


Enregistrement : Archives de La Spirale (1996-2005)

Conspirations, fin du monde, satanisme, drogues psychédéliques, extrémismes en tous genres… Richard Metzger fut durant près d'une décennie le maître d'oeuvre de Disinformation.com, un point de passage obligatoire pour les afficionados des contre-cultures depuis le milieu des années 90.

De quoi attiser la curiosité de La Spirale qui lui avait posé quelques questions au début des années 2000 ; à la fois sur son parcours et ses projets, mais aussi sur la coalition d'Illuminati et de saurien extra-terrestres polymorphes, leurs hélicoptères noirs et leurs plans pour instaurer le Nouvel Ordre Mondial.

Richard Metzger officie dorénavant sur le site Dangerous Minds, autre compendium de bizarreries subculturelles d'hier et d'aujourd'hui.


Propos recueillis par Laurent Courau.



Qu'est-ce qui vous a amené à vous lancer dans cette aventure en ligne ? J'imagine que toute cette culture du bizarre faisait partie de vos sujets de prédilection. Il paraîtrait même que vous intéressez plus particulièrement à l'occultisme et que vous vous considéreriez comme un magicien…

Oui, j'ai une vision plutôt magique du monde et je m'intéresse beaucoup à l'occultisme, en particulier au travail d'Aleister Crowley. Vous ne serez donc pas surpris que je considère Disinformation.com comme une sorte de sort jeté à grande échelle et ayant pour but de diffuser un maximum d'informations dans le cyberespace et la culture, en attendant de voir ce qui va se passer. Disinformation a plus de 500 000 lecteurs par mois, ce qui en fait une parfaite plate-forme de propagande avec laquelle nous nous amusons plutôt bien.

Nous avons par exemple publié des informations sur les connexions entre John Mc Cain, un sénateur présidentiable, et l'éditeur d'un journal d'extrême-droite. Trois jours plus tard on lui posait des questions sur ce sujet à l'occasion d'une interview sur une chaîne de télévision. Comme vous pouvez l'imaginer, ça nous a beaucoup amusés. Bien sur, ce même sort est formulé pour transformer ces informations en or, dans le sens le plus classique de l'alchimisme. « Cash from Chaos » comme le disait Malcom Mc Laren. Où que j'aille, j'aime encourager la déviance et en tirer au passage quelques bénéfices – c'est ça l'American Way. Je me considère avant toutes choses comme un homme d'affaire, mais je joue selon mes propres règles.

L'épisode du financement de Disinformation.com à hauteur de 1 000 000 dollars par TCI est aujourd'hui bien connu et évoque une version internaute des démêlées des Sex Pistols avec EMI. Pouvez-vous nous expliquer comment vous êtes arrivé à attirer des investisseurs sur un projet aussi exotique que ce site ? Leur auriez-vous jeté un sort ?

Vous pensez vraiment que je suis le genre de type à faire un truc pareil ??!?!?!?
(avec un doux sourire)

Vous déclariez en 1997 dans une interview donnée au magazine 21C que Disinformation était en bonne position pour devenir une des trademarks les plus profitables du web. Comment voyez-vous les choses aujourd'hui ? Est-ce que le site est financièrement viable ?

Nous sommes encore dans une phase de construction, et après tout la plupart des magazines perdent de l'argent, BEAUCOUP d'argent durant près d'une décennie avant de devenir profitables. Après 3 année et demi d'existence nous avons très peu de dettes et nous nous portons plutôt bien en ce moment. Nous sommes une petite équipe (6 employés à temps plein et quelques free-lances), avons peux de frais généraux, et nous sommes soutenus depuis 1999 par une maison mère (Razorfish Subnetwork) qui croit vraiment en ce que nous faisons et désire vraiment nous aider à atteindre nos buts. Nous avons aussi l'émission de télévision en Angleterre qui est un grand succès, nous nous préparons à mettre en ligne une nouvelle librairie forte de 400 000 références, travaillons sur de nouveaux projets d'édition et allons sortir un DVD sur le Disinfo.Con du mois de février, etc. La première moitié de l'année 2000 a vraiment été extraordinaire pour Disinformation et la seconde semble bien partie pour l'être au moins autant.

La médiatisation et la reconnaissance actuelles des sous-cultures laissent peu de place au mystère et à la subversion. Que peut faire un adolescent pour se démarquer lorsque que les modifications corporelles, l'ufologie, la magie noire et les théories conspirationnistes sont largement exploitées par les médias de masse ? Et je ne parle même pas de mouvements musicaux réputés contestataires comme le punk ou le rap… Est-ce que ce n'est pas ce qui provoque à des actes aussi extrêmes que le massacre de la Columbine High School ?

Je ne pense pas que ce soit AUSSI simple en ce qui concerne cet incident. Les deux tueurs se seraient carrément fait remarquer dans le Colorado avec leurs trench-coats noirs, vous pouvez me croire. Et c'étaient vraiment deux petites merdes qui cherchaient à se faire un nom dans l'histoire. Il faut cependant reconnaître qu'il était beaucoup plus facile, une vingtaine d'années en arrière, de vous définir comme ce que vous étiez et n'étiez PAS à partir de l'uniforme que vous portiez – punk ou gothique, bcbg ou b-boy, ou quoi que ce soit d'autre. Aujourd'hui, vu que neuf adolescents sur dix portent des tatouages et des piercings, ce qui faisait jusque-là figure d'ultime déclaration de non-conformisme est disponible dans tous les centres commerciaux. Ca ne signifie plus rien. Et si ça représente encore quelque chose, c'est la mentalité du «je veux être différent – comme tout le monde». Pathétique.

Les adolescents et les gens en général ne s'intéressent plus à ce qui se passe, comme c'était le cas il y a encore une vingtaine d'années. Est-ce du à la prospérité croissante en occident ? Peut-être que la prospérité en est le grand coupable. Cette génération a certainement connu moins de tension sociale, pas de Hitler, pas de Vietnam, que des chaînes de magasins, les vêtements GAP, 200 chaînes de télévision et un choix gigantesque pour les consommateurs. Les tensions et la guerre avaient remodelé l'imaginaire de la population du milieu du siècle et nous vivons aujourd'hui une époque médiocre. L'Amérique est tellement dominée par cette culture du spectacle. C'est même le cas ici à New York. Guy Debord avait certainement raison.

Mais ça vaut aussi la peine de souligner que la magie, les conspirations et les modifications corporelles, toutes ces choses qui paraissaient si extrêmes une génération en arrière, en devenant aujourd'hui grand-public ONT DU avoir un effet. Si ça passe à la télévision, c'est que ça a marché et donc que ça a fait son chemin dans la culture. Bon sang, je passe moi-même à la télévision. Peut-être que c'est une réponse au besoin de révolution sous une forme plus rapide d'assimilation culturelle des idées venues des marges. Une «évolution», et non une révolution si vous me suivez. Je trouve ça moi-même plutôt sain, mais j'aimerais aussi voir la jeunesse d'aujourd'hui arriver à produire quelque chose qui pourrait vraiment ME choquer. C'est vraiment ce que j'aimerais voir. Je sens que la bizarrerie des années qui ont suivies le mouvement punk n'est pas prête de refaire surface. Et je ne pense pas qu'il existe actuellement de besoin pour ce genre de choses.

Je suppose que c'est un peu comme quand le café a fait son entrée dans le régime moyenâgeux en Europe. Certaines personnes devaient se comporter comme si c'était du crack et passer leur journée à en boire assises sur une chaise. Puis le café a été assimilé par nos corps et s'est ajouté à notre répertoire génétique. Et nous nous retrouvons aujourd'hui avec des Starbucks à tous les coins de rue.

Comment imaginez-vous l'évolution et le futur des contre- cultures en Europe et en Amérique du Nord ? Il va y avoir besoin de sang neuf et on pourrait notamment imaginer qu'elles vont subir l'influence de cultures minoritaires extra-occidentales lorsque l'accès aux réseaux informatiques se démocratisera sur toute la planète…

En ce qui me concerne, j'ai le sentiment qu'il n'y a pas eu de sang neuf depuis des lustres. Ca me déçoit beaucoup de voir à quel point la culture actuelle n'a plus la capacité de provoquer. Qui seront les prochains Timothy Leary, Terence Mc Kenna, William Burroughs, etc ? À part Grant Morrison (The Invisibles, Justice League of America) que je considère comme le digne héritier de Burroughs, et Marylin Manson que j'admire vraiment – c'est un véritable artiste et il a réfléchit vraiment à ce qu'il fait – je ne découvre plus des masses de choses excitantes. En tous cas aux États-Unis, il n'est plus question que de Britney Spears et des Backstreet Boys. C'est une espèce d'uni-culture. Mais pour répondre à votre question, je ne pense pas que les cultures extra-occidentales puisse jouer un rôle important dans le renouveau de la contre-culture occidentale. Parce que je ne pense pas que les gamins, que ce soit ici ou en Europe, s'y intéresseront. Ils sont bien trop occupés à regarder des pop-stars de 14 ans ou des films dans lesquels on fait exploser tout un tas de conneries pour s'y intéresser.

Et puis de toutes façons, qu'est-ce qui pourrait sérieusement s'opposer la culture de masse actuelle ? Les Mormons ?

Qui sont vos lecteurs et quelles sont vos relations avec eux ? Avec un contenu aussi relevé que celui de votre site, je suppose que ça doit aller de la dévotion la plus pure à la haine la plus féroce…Vous n'avez pas peur de devenir la cible de dingues isolés ou de groupuscules extrémistes ?

Oui, c'est vrai. Mais la majorité des courriers que nous recevons reste incroyablement positive. En 1996, à l 'époque du lancement du site, il y avait beaucoup moins de sites professionnels et beaucoup de gens atterrissaient chez nous par accident. Nous avons donc commencé à recevoir des TONNES de courriers d'insultes, ainsi que quelques menaces de mort. Quoiqu'il en soit, les choses ont bien changé et notre audience actuelle est beaucoup plus sélective. Il s'agit de personnes qui recherchent vraiment ce genre d'informations. Mais je dois aussi si je ne reconnaissais pas Jésus comme mon seigneur et mon sauveur. C'est tellement gentil de leur part de me prévenir.

Parlez-nous de Disinformation, la série Tv… S'agit-il d'une version documentaire des X-Files avec ses doses de conspirations internationales, d'enlèvements d'êtres humains par des extra-terrestres et autres joyeusetés occultes ?

La première saison se concentre sur des interviews de figures cultes et d'auteurs tels que Robert Anton Wilson, les peintres Joe Coleman et Paul Laffoley, Howard Bloom, l'auteur du Principe de Lucifer, ainsi que d'une biographie de Timothy Leary et de documentaires comme celui sur la théorie conspirationniste du Montauk Project qui révèle que les personnes derrière toute cette histoire ne sont qu'une bande de cinglés. Je n'arrive toujours pas à croire que nous avons réussi à faire passer certains de ces sujets à la télévision, notamment un segment assez allumé contre Mc Donald et le truc sur Uncle Goddamn dans lequel une famille white trash de Caroline du Nord s'est filmée en vidéo en train de mettre le feu à leur oncle. Certainement le truc le plus malsain qu'il m'ait été donné de voir. Nous travaillons actuellement sur la seconde saison qui promet d'être encore plus sauvage que la première.

J'ai également lu que vous aviez en vue le lancement d'un magazine. Ce qui semble être une excellente idée tant un titre de presse (contre- )culturel, sans oeillères et divertissant manque au tableau depuis la chute de Mondo 2000. Où en est ce projet ?

Ce projet ne fait que démarrer, nous n'en sommes qu'aux premières étapes de la discussion et le magazine ne risque pas de voir le jour avant au moins un an et demi. Nous allons bientôt sortir une collection de livres, publiée par Russ Kick de Psychotropedia. Chaque volume se focalisera sur un sujet différent. Le magazine auquel je pense sera toutefois très différent du site.

Pour terminer, que pensez-vous des théories conspirationnistes ? Est-ce que la terre est réellement dirigée par une coalition d'Illuminati et de saurien extra-terrestres polymorphes qui utilisent des hélicoptères noirs pour se déplacer et conspirent pour instaurer le Nouvel Ordre Mondial ?

J'aimerais que ce soit le cas. Le monde serait beaucoup plus intéressant. Désolé d'être décevant. Je pense bien sur qu'il existe en effet des conspirations de nature criminelle, et que ces activités peuvent être prouvées et vérifiées. Mais des sociétés secrètes qui gouverneraient la planète ? Je ne connais aucune preuve de leur existence. Je vois plein de preuves de l'existence d'une bande d'imbéciles assoiffés de pouvoir mais s'ils ne sont pas capables de dissimuler un acte de sexe oral entre deux adultes consentants, comment pourraient-ils nous cacher l'existence de vastes conspirations impliquant des aliens, des bases souterraines et des voyages spatio-temporels ? Ca me semble hautement improbable mais après tout qu'est-ce que j'en sais ?


Commentaires

Vous devez vous connecter ou devenir membre de La Spirale pour laisser un commentaire sur cet article.

A propos de cet article


Titre : RICHARD METZGER « DISINFORMATION »
Auteur(s) :
Genre : Interview
Copyrights : La Spirale.org - 1996-2008
Date de mise en ligne :

Présentation

Richard Metzger, Disinformation.com - Une interview tirée des archives de La Spirale.

A propos de La Spirale : Née au début des années 90 de la découverte de la vague techno-industrielle et du mouvement cyberpunk, une mouvance qui associait déjà les technologies de pointe aux contre-cultures les plus déjantées, cette lettre d'information tirée à 3000 exemplaires, était distribuée gratuitement à travers un réseau de lieux alternatifs francophones. Sa transposition sur le Web s'est faite en 1995 et le site n'a depuis lors cessé de se développer pour réunir plusieurs centaines de pages d'articles, d'interviews et d'expositions consacrées à tout ce qui sévit du côté obscur de la culture populaire contemporaine: guérilla médiatique, art numérique, piratage informatique, cinéma indépendant, littérature fantastique et de science-fiction, photographie fétichiste, musiques électroniques, modifications corporelles et autres conspirations extra-terrestres.

Liens extérieurs

Disinformation.com
DangerousMinds.net

Thèmes

Nouveaux médias
Apocalypse culture
Edition
Occultisme

Mots-clés associés

Richard Metzger
Disinformation.com
Contre-culture
Underground
Conspirations
Nouvel Ordre Mondial
Internet
Web

Contact

  • Captcha capttchaaa

Connexion


Inscription
Lettre d'informations


Flux RSS

pub

Image aléatoire

pub
« Vingt-trois »
© Laurent Courau
pub

Contenu aléatoire

Texte Video Texte Texte Photo Graphisme Peinture Texte Peinture