MONICA SANDOVAL « ÉROTISME SATANIQUE »


Enregistrement : 16/07/2019

Cinéma fantastique, scènes punk et gothique, lucha libre ou narcocorrido, le Mexique fait partie des grands pays producteurs de pop culture transgressive depuis les années 1930 et la sortie du bien nommé El fantasma del convento.

Illustratrice basée à Mexico City, Mónica Sandoval ne déroge pas à la règle et secoue la bien-pensance avec ses mises en scène érotique et satanique. Un créneau aussi porteur qu'étonnamment sous-exploité, qui lui vaut un joli succès international.

À n'en pas douter, un portfolio qui ne plaide pas en faveur d'un rapprochement nord-sud auprès des cercles néo-conservateurs évangéliques au pouvoir de l'autre côté des 5000 kilomètres de frontière que le pays partage avec les USA.





Commentaires

Vous devez vous connecter ou devenir membre de La Spirale pour laisser un commentaire sur cet article.