header

THEME : PEINTURE


  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07

  • YURI SHWEDOFF « POST APOCALYPTIC ART »


    Saturés de productions cinématographiques et littéraires anglo-saxonnes, nous avons souvent trop tendance à oublier que l'imaginaire de science-fiction n'appartient pas qu'aux seuls Américains et, dans une moindre mesure, Britanniques. Enfant de Tchernobyl et de la perestroïka, Yuri Shwedoff fait partie de la nouvelle génération d'auteurs et d'artistes qui commence à se faire entendre au-delà des frontières russes. Et il n'est, certes, pas difficile d'imaginer que les étendues...
    Lire la suite

    YURI SHWEDOFF « POST APOCALYPTIC ART »

    DANIEL MARTIN DIAZ « SECRETS OF THE UNIVERSE »


    Huit années sont passées depuis la première apparition de Daniel Martin Diaz sur LaSpirale.org. Une période mise à profit par ce peintre, alors méconnu, de Tucson, Arizona, pour s'immerger dans des sciences « dures », telles que l'anatomie, l'informatique, la cosmologie, les mathématiques et la mécanique quantique, tout en approfondissant sa relation au symbolisme. Avec pour résultat, un travail toujours aussi empreint d'ésotérisme et de religiosité, et depuis récompensé par...
    Lire la suite

    DANIEL MARTIN DIAZ « SECRETS OF THE UNIVERSE »

    DOUGLAS HOARE « DE LA PLACE DE L'ART DANS LA SOCIÉTÉ DU SPECTACLE »


    D'Hegel à Guy Debord en passant par le manifeste Breton/ Trotsky, la question de l'art investit de plein pied le champ politique. Pourtant les réflexions à ce sujet se font rare et les intellectuels ou ce qu'il en reste, à l'exception de Bernard Stiegler, sont muets sur le sujet, comme s'il n'y avait plus rien à en dire. Les acteurs, coincés entre un secteur commercial stupide et à bout de souffle, submergés par la déferlante numérique qu'ils subissent sans la comprendre depuis dix...
    Lire la suite

    DOUGLAS HOARE « DE LA PLACE DE L'ART DANS LA SOCIÉTÉ DU SPECTACLE »

    SHIGERU KOMATSUZAKI « ASTOUNDING SCIENCE-FICTION »


    À l'instar de nombreux artistes, réalisateurs et écrivains japonais du 20e siècle, Shigeru Komatsuzaki (1915-2001) oscille entre ses souvenirs des destructions infligées à l'archipel durant la Seconde Guerre mondiale et un optimisme futuriste débordant. Une double contrainte qui nous promène de tremblements de terre en orbite géostationnaire, depuis l'émergence de robots géants destructeurs jusqu'aux perspectives vertigineuses des mégapoles du futur. Les amateurs reconnaîtront...
    Lire la suite

    SHIGERU KOMATSUZAKI « ASTOUNDING SCIENCE-FICTION »

    TAKATO YAMAMOTO « HEISEI ESTHETICISM »


    Érotisme, décadence et morbidité, les peintures de Takato Yamamoto exhalent un parfum délétère. Ce diplômé de l'université Tôkyô Zokei emprunte à la fois aux mythes orientaux et occidentaux, pour concevoir ses tableaux acryliques pervers, fruits de longues recherches et esquisses. Dorénavant reconnu bien au-delà des frontières japonaises, Yamamoto est exposé, publié et diffusé dans le monde entier, notamment en Europe et en Amérique du Nord. Où un nouveau public se...
    Lire la suite

    TAKATO YAMAMOTO « HEISEI ESTHETICISM »

    TINA LUGO « PSYCHOPATHIA SEXUALIS »


    Imprégnée de séries télévisées et de jeux vidéo, Tina Lugo érafle la surface policée de la culture populaire pour en révéler les aspects les plus pervers et les travers les plus subversifs. Une approche que cette native du Bronx retrouve dans le mouvement artistique japonais Ero Guro Nansensu, influence avouée et revendiquée de ses peintures aux émaux sur plexiglass.
    Lire la suite

    TINA LUGO « PSYCHOPATHIA SEXUALIS »

    ALEX GROSS « FUTURE TENSE »


    Féroce, comme Alex Gross... Représenté par la fameuse Jonathan Levine Gallery de New York, aux racines punks et aux clients multimillionnaires, Alex Gross ne ménage pas ses efforts pour critiquer la marche du monde. Religions dépeintes sous leurs traits les plus grotesques, marques de luxe, dictateurs, médias de masse et branding pour jeunes urbains, les aspects les plus repoussants de nos sociétés rayonnent sous ses couches d'huile. Une rage dévastatrice, certes ambigüe dans le...
    Lire la suite

    ALEX GROSS « FUTURE TENSE »

    JAKÈ « SUPER GROOVY PSYCHEDELIC STREET PAINTING »


    Chantre d'une joyeuse accumulation et de la lumière contre l'obscurité, Jakè défie les démons de notre temps de la pointe de son Posca. Un grand vortex pop et amphétaminé, au coeur duquel les icônes télévisuelles valsent dans les têtes de gondoles de la surconsommation ; comme la révolte d'un art bienveillant, pictural et urbain contre les rayonnages de l'industrie culturelle. De Lyon à Meknès, en passant par Paris, Lille, Ouagadougou ou Rangoun, un itinéraire original et...
    Lire la suite

    JAKÈ « SUPER GROOVY PSYCHEDELIC STREET PAINTING »

    ÉMILE MOREL « DYONISIAQUES PARADIS »


    Émile Morel met en scène ses visions fantasmagoriques, peuplées de personnages hybrides, à mi-chemin entre les enfers et le paradis. Un univers animé de pulsions primitives et bestiales, mais aussi idylliques. Entre vie, souffrance et désir, cette mythologie intimiste surprend par sa luxuriance de détails et son pouvoir d'évocation. LA CAVERNE DE LA SPIRALE Émile Morel participe à la Caverne de La Spirale, du 07 au 26 septembre 2015, au Cabinet des Curieux (Paris). « ...d'Ali...
    Lire la suite

    ÉMILE MOREL « DYONISIAQUES PARADIS »

    FLORENT ESPANA


    Échanges avec le peintre Florent Espana autour de la notion d'accumulation, centrale dans ses deux séries de tableaux « Favélas » et « Street of Rage », mais aussi chère à une époque à deux doigts de la rupture, en surconsommation à la fois d'êtres et de biens. Propos recueillis par Laurent Courau LA CAVERNE DE LA SPIRALE Florent Espana participe à la Caverne de La Spirale, du 07 au 26 septembre 2015, au Cabinet des Curieux (Paris). « ...d'Ali Baba à Platon, en passant...
    Lire la suite

    FLORENT ESPANA

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07