LE CABINET DES CURIEUX « THE RUBY HORROR PICTURE SHOW »


Enregistrement : 21/10/2021

Après deux années de silence pandémique, Thierry Ruby et le Cabinet des Curieux reviennent avec une exposition « punchline » qui ne manquera pas de réveiller l'auguste passage Verdeau et de vous secouer les hormones !



The Ruby Horror Picture Show ! Six artistes irrevérencieuxxx.ses pour vous entraîner dans d'improbables digressions visuelles et explorer les thèmes chers aux Curieux : le fantastique, le bizarre et la sensualité, mixés à la sauce trash-wasabi !

FÉEBRILE
AUDREY FAURY
MAÏC BATMANE
CLAIRE COURDAVAULT
SUPERGÉRALDINE
SARAH FISTHOLE

Six univers, aussi parallèles que contrastés, pour une exposition insolente, féministe, émoustillante, dégenrée, macabre, étrange, stylée et merveilleusement incorrecte, sous la haute verrière de l'un des plus beaux passages couverts parisiens.

WELCOME TO THE RUBY HORROR PICTURE SHOW !
Du jeudi 28 octobre au samedi 20 novembre 2021

Incontournable vernissage, le jeudi 28 octobre à partir de 19:00

Le Cabinet des Curieux
12 passage Verdeau
75009 Paris
Métro Grands Boulevards ou Richelieu Drouot








© Mina Maure

THIERRY RUBY « LE CABINET DES CURIEUX »

Après deux années d’absence, notamment pandémique, le Cabinet des Curieux effectue son grand retour avec ce Ruby Horror Picture Show. Qu’est-ce qui a motivé le thème de cette exposition « queer », rebelle et dé-genrée ? Quelque chose du « zeitgeist » des années 2020, ce fameux esprit du temps ? Une appétence personnelle, voire une forme de coming-out ? (sourire)

Pour renouer avec les artistes, j’avais envie d’un changement de regard.

En effet au cours des années passées, les expositions que j’ai organisées ont abordé l’étrange, le « dark », l’Éros et le Thanatos, l’ADN, l’amour et la robotique, les fantasmes… avec un regard de mec hétéronormé, pour employer une expression dans l’air du temps. (sourire)

Il ne s’agit pas d’appétence ou de coming-out, mais cette fois ci, le regard des artistes se substitue au mien.

La Spirale a profité de cette occasion pour poser quelques questions à Maïc Batmane, qui se dit fière de participer à cette exposition, en se félicitant au passage de ta démarche et de tes choix. Comment s’est effectuée la sélection des œuvres et des artistes ?

En grande partie grâce à Claire Courdavault. Elle m’a fait découvrir nombre d’artiste.es portant un regard féministe, voire « queer » sur le monde et la société au travers de leurs œuvres. Ce regard que je viens d’évoquer.

Pour choisir, sélectionner, c’est tout simplement que l’on doit prendre une claque en découvrant l’artiste.

C’est le cas de ces six artistes : Maïc Batmane, Audrey Faury, Supergéraldine, que j’ai découvertes à cette occasion. Je connaissais déjà les travaux de Claire Courdavault, Sarah Fisthole, Féebrile, lesquelles m’avaient déjà mis la claque auparavant.

Pour le choix des pièces, je me suis ensuite laissé porté par mes penchants esthétiques : goût pour l’étrange, formes graphiques, douceur, ironie, érotisme et cruauté.

Parlons un peu plus précisément des œuvres que nous découvrirons sur les murs du Cabinet des Curieux ? Il y aura donc de la photographie, du dessin analogique, mais aussi numérique, de la couleur, du noir et blanc, du fantastique et de l’irrévérence… mais aussi les sculptures de Supergéraldine ?

Pour résumer on aura les photographies de Féebrile, mêlant érotisme et fantasmagories dans des compositions cinématographiques ; les sculptures ironiques et charnelles au crochet de Supergeraldine ; le trait acéré d’Audrey Faury et ses pin up éclopées au parfum d’Edgar Allan Poe ; les déesses sauvages de claire Courdavault, sorte de matrimoine redonnant de la place aux femmes ; les filles poilues et enfants sauvages colorés de joie et de rage de Maïc Batmane ; et pour finir les créatures souffrantes de Sarah Fisthole, artiste selon qui :

« On ne naît pas femme, on le devient. On naît artiste, on se bat pour le rester. »

Après ce retour en fanfare non-binaire et anti-patriarcal, je crois savoir qu’un autre évènement se dessine déjà à l’occasion des fêtes de fin d’année ? Peux-tu nous en toucher quelques mots, en totale exclusivité pour La Spirale ?

Il s’agira de L’Étrange Noël de Mr Ruby. Un accrochage dense et refouillé, un cabinet de curiosités-cadeaux de Noël, mais pas nécessairement des oursons tendres ou des pères noëls rieurs.

Plutôt un grouillement de créatures et objets étranges, sexy, imprévus, bref tout ce que l’on aime.



Le passage Verdeau © DR



Commentaires

Vous devez vous connecter ou devenir membre de La Spirale pour laisser un commentaire sur cet article.

A propos de cet article


Titre : LE CABINET DES CURIEUX « THE RUBY HORROR PICTURE SHOW »
Auteur(s) :
Genre : Création
Copyrights : La Spirale.org - Un eZine pour les Mutants Digitaux !
Date de mise en ligne :

Présentation

Après deux années de silence pandémique, Thierry Ruby et le Cabinet des Curieux reviennent avec une exposition « punchline » qui risque de réveiller l'auguste passage Verdeau et de vous secouer les hormones ! Six artiste.es irrevérencieuxxx.ses vous entraînent dans d'improbables digressions visuelles pour explorer les thèmes chers aux Curieux : le fantastique, le bizarre et la sensualité, à la sauce trash-wasabi !

Liens extérieurs

CabinetCurieux.com
Interview de Thierry Ruby

Thèmes

Art contemporain
Arts graphiques
Arts numériques
Comics
Contre-culture
Erotisme
Esotérisme
Fantastique
Féminisme
Fétichisme

Mots-clés associés

Thierry Ruby
Le Cabinet des Curieux
Exposition
Queer
Féebrile
Audrey Faury
Maïc Batmane
Claire Courdavault
SuperGéraldine
Sarah Fisthole

Contact


Connexion


Inscription
Lettre d'informations


Flux RSS

pub

Image aléatoire

pub
T-shirt "Samouraï Robot"
by LaSpirale.org
pub

Contenu aléatoire

Texte Texte Texte Graphisme Texte Texte Peinture Texte Graphisme