header

RECHERCHE : ICôNE


  • 01
  • 02

  • CHANELTA DEVERAUX « ÉTRANGE ICÔNE VIRTUELLE »


    Nul ne sait qui se cache derrière le masque de Chanelta. Énigmatique, la jeune femme serait originaire de Takaoka, au centre de l'archipel nippon, et vivrait à Tokyo ou Osaka. Sur Facebook, Instagram et au travers des nombreux comptes qu'elle anime sur ces réseaux, son audience compte des dizaines de milliers d'internautes en provenance du monde entier. Mais ses autoportraits cryptiques ne font rien pour flatter les amateurs de chair fraîche, forts de références artistiques qui...
    Lire la suite

    CHANELTA DEVERAUX « ÉTRANGE ICÔNE VIRTUELLE »

    FILIP HODAS « POP CULTURE APOCALYPSE »


    Pac Man, Mickey Mouse, Coca Cola, Star Wars, Space Invaders, Nintendo Gameboy, McDonald's, Hello Kitty... Ruines et vestiges d'une société du spectacle vouée à disparaître ? Les icônes du divertissement globalisé s'effondrent, se désagrègent parmi les visions en trois dimensions de Filip Hodas. Ce qui n'empêche pas les créations de cet infographiste tchèque de se répandre sur la toile, promulgées par une foule de magazines en ligne eux-mêmes acquis à la pop culture...
    Lire la suite

    FILIP HODAS « POP CULTURE APOCALYPSE »

    IRA BENFATTO « COOKIE MUELLER, FEMALE TROUBLE »


    Muse de John Waters et de Nan Goldin, cette reine de l’underground fut décrite par le cinéaste comme « un écrivain, une mère, une hors-la-loi, une actrice, une styliste, une go-go danseuse, une sorcière-guérisseuse, une harpie des arts, et par dessus tout, une déesse ». Native de Baltimore, une ville ruinée, minée par les conflits raciaux, la drogue et la criminalité, Cookie Mueller a croisé sur son parcours chaotique Jim Morrisson, Jimi Hendrix, la Manson Family, Anton...
    Lire la suite

    IRA BENFATTO « COOKIE MUELLER, FEMALE TROUBLE »

    « PARIS IS BURNING »


    Aussi tragique qu'effervescent, Paris Is Burning restera le premier grand documentaire sur le voguing et les fameux bals gays et transsexuels, qui se tenaient au coeur des ghettos new-yorkais dans les années 1980. Enfin disponible sur YouTube avec un sous-titrage français et une excellente qualité d'image, le film de Jennie Livingston documente quelques instants des vies de Pepper LaBeija, Dorian Corey, Angie Xtravaganza, Octavia St Laurent et Willi Ninja. Icônes et inspiratrices de...
    Lire la suite

    « PARIS IS BURNING »

    JAKÈ « SUPER GROOVY PSYCHEDELIC STREET PAINTING »


    Chantre d'une joyeuse accumulation et de la lumière contre l'obscurité, Jakè défie les démons de notre temps de la pointe de son Posca. Un grand vortex pop et amphétaminé, au coeur duquel les icônes télévisuelles valsent dans les têtes de gondoles de la surconsommation ; comme la révolte d'un art bienveillant, pictural et urbain contre les rayonnages de l'industrie culturelle. De Lyon à Meknès, en passant par Paris, Lille, Ouagadougou ou Rangoun, un itinéraire original et...
    Lire la suite

    JAKÈ « SUPER GROOVY PSYCHEDELIC STREET PAINTING »

    JIM PHILLIPS « SANTA CRUZ SCREAMING HAND »


    Directeur artistique de Santa Cruz Skateboards à partir de 1975, Jim Phillips est le créateur du logo de la marque et de la fameuse screaming hand bleue, icône graphique des subcultures californiennes et des pratiquants de sports de glisse, qui questionnait déjà à sa manière les utopies lysergiques du Flower Power des années 60. Jim Phillips poursuit aujourd'hui ses collaborations avec le monde du surf et du skateboard depuis son studio de Santa Cruz, bourgade de 55 000 habitants...
    Lire la suite

    JIM PHILLIPS « SANTA CRUZ SCREAMING HAND »

    EMANUELE TAGLIETTI « SEXY FUMETTI »


    Belzeba, Zora la Vampira, Vipera bionda, Playcolt, Mafia, 44 Magnum, Sukia, Ulula, Poliziotta, Moschettiera... ... ou la magie des couvertures d'Emanuele Taglietti, l'un des artistes les plus remarquables de l'âge d'or des fumetti, les bandes-dessinées italiennes des années 70 déclinées sous formes de fascicules et vendues en kiosques. Une production populaire, au sens le plus débridé du terme, débordante de violence et d'érotisme, toujours prompte à transgresser les canons...
    Lire la suite

    EMANUELE TAGLIETTI  « SEXY FUMETTI »

    SCARFOS « DYSTOPIQUES PERSPECTIVES »


    Pulsions humaines ou animales pour créatures minérales, affres métalliques, pyramide totémique du nouveau désordre mondial et icônes hybrides d'un nouvel âge sombre où l'humain et la machine fusionnent en accouchant d'une nouvelle branche bio-mécanique de l'arbre du vivant. Une plongée introspective dans les perspectives dystopiques du sculpteur Scarfos, artiste décalé et autodidacte spécialiste du métal, à travers cette galerie d'images, résonance de ses expositions à la...
    Lire la suite

    SCARFOS « DYSTOPIQUES PERSPECTIVES »

    FRÉDÉRIC TEMPS «L'ÉTRANGE FESTIVAL 2010»


    Créé en 1993, l'Étrange Festival ouvre ses portes tous les ans au mois de septembre afin d'assouvir les pulsions polymorphes des amateurs de cinéma de genre, d'oeuvres étonnantes, de beau et de bizarre. Frédéric Temps, son président et membre fondateur, a pris le temps de répondre aux questions de La Spirale à quelques jours de l'édition 2010 qui se déroule en ce moment-même à Paris dans les salles obscures du Forum des Images. Un entretien dans lequel il est question...
    Lire la suite

    FRÉDÉRIC TEMPS «L'ÉTRANGE FESTIVAL 2010»

    NICOLAS CASTELAUX « RICHARD RAMIREZ, LE FILS DU DIABLE »


    Les années 80, c'est Kim Wilde, Kajagoogoo, les coupes de cheveux et le mascara de Robert Smith du groupe The Cure, les déhanchements androgynes de Michael Jackson ou encore les décolletés plongeants de Samantha Fox. Une décennie triomphante et une débauche de mauvais goût brillamment reprise et mise en scène par Bret Easton Ellis dans son roman American Psycho. Mais sorti des extravagances capillaires de l'ère reaganienne, les 80's représentent aussi la vague de panique satanique...
    Lire la suite

    NICOLAS CASTELAUX « RICHARD RAMIREZ, LE FILS DU DIABLE »

  • 01
  • 02