header

RECHERCHE : THROBBING GRISTLE


  • 01

  • CHRISTOPHE BECKER « GENESIS P-ORRIDGE : SIX SIX SIXTIES »


    Où il est question des structures d’agressions au discours politique et artistique dans les spectacles et les textes programmatiques de Genesis P-Orridge. Seconde partie de notre hommage à Genesis P-Orridge (1950-2020), au travers de cet article signé par Christophe Becker. Artiste polymorphe, musicienne, agitatrice d’idées et personnage phare des cultures alternatives depuis le début des années 1970, Genesis P-Orridge a marqué plusieurs générations de par sa production...
    Lire la suite

    CHRISTOPHE BECKER « GENESIS P-ORRIDGE : SIX SIX SIXTIES »

    NICOLAS BALLET « VOYAGE SPIRITUEL DE GENESIS P-ORRIDGE »


    Première partie de notre hommage à Genesis P-Orridge (1950-2020), au travers de cet article signé par Nicolas Ballet et repris de Genesis Breyer P-Orridge: Nekrophile, vol. 1 (Archives and Documents), paru en 2018 chez Timeless Editions. Artiste polymorphe, musicienne, agitatrice d’idées et personnage phare des cultures alternatives depuis le début des années 1970, Genesis P-Orridge a marqué plusieurs générations de par sa production musicale, conceptuelle et littéraire, ses...
    Lire la suite

    NICOLAS BALLET « VOYAGE SPIRITUEL DE GENESIS P-ORRIDGE »

    LAURENCE DUPRÉ « CAMOUFLAGE »


    Où la collection de motifs camouflés, selon les armées et les époques, mène aux légendes de la scène musicale industrielle britannique, aux jeunes gens modernes, puis aux studios de mode les plus prestigieux, dont ceux de Hermès, Lanvin, Kenzo et Chanel. Laurence Dupré nous ouvre ses archives avec la parution du magnifique Camouflage aux éditions Timeless. Livre témoignage d’une époque bouillonnante, au fil duquel on croise le groupe Bazooka par l’intermédiaire de son frère...
    Lire la suite

    LAURENCE DUPRÉ « CAMOUFLAGE »

    ANABEL'S POPPY DAY


    Traumatisme de l'enfance ou psychédélisme adolescent ? Annie n'aime plus les sucettes. Elle écoute les Residents et Pantera en jouant avec son dernier piercing. D'ailleurs, elle ne s'appelle pas Annie mais Anabel et elle passe aujourd'hui à l'action en autoproduisant Small songs for small people, un disque inquiétant rempli de comptines dissonantes et d'atmosphères grinçantes entre Throbbing Gristle et le Manège de l'île enchantée. La pédopsychiatrie a décidément de beaux jours...
    Lire la suite

    ANABEL'S POPPY DAY

  • 01