header

RECHERCHE : FICTION


  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10

  • PHILIP K. DICK « SEPTEMBRE 1977, LA CONFERENCE DE METZ »


    Invité d’honneur du Festival international de la Science-Fiction et de l'imaginaire de Metz en septembre 1977, l’auteur de Substance mort, du Maître du Haut Château et de La Transmigration de Timothy Archer, réputé imprévisible, fait vriller son auditoire lors d'une conférence aussi géniale que hautement mystique et paranoïaque, sinon prémonitoire. Moment relativement confidentiel et néanmoins historique, où d'aucuns iront chercher les prémices de la trilogie Matrix des...
    Lire la suite

    PHILIP K. DICK « SEPTEMBRE 1977, LA CONFERENCE DE METZ »

    ASCENDANT VIERGE « L'INFLUENCE MULTIMÉDIA »


    Cyberculture, gabber, science-fiction et nouveaux médias à l’ère post-Internet… autant d’éléments qui viennent occuper l’univers visuel et sonore du groupe ascendant vierge, piloté par Mathilde Fernandez et Paul Seul (Casual Gabberz) depuis 2018. De la création du projet en passant par l’emprise des réseaux sociaux, jusqu’au contexte actuel de crise sanitaire, le duo aborde dans cet entretien leur rapport à la création multimédia. Propos recueillis par Nicolas...
    Lire la suite

    ASCENDANT VIERGE « L'INFLUENCE MULTIMÉDIA »

    WILLIAM GIBSON « UNE OEUVRE DANS LE RÉTROVISEUR DU FUTUR »


    Quelques semaines avant la crise sanitaire provoquée par l’irruption dans nos vies d’un nouveau coronavirus, l’écrivain culte William Gibson revenait avec The Agency (en attente de traduction en français). Au même moment, sortait chez nous Peripheral (Périphérique en version française) aux éditions Au Diable Vauvert ! Si le premier offrait la vision d’une slow motion apocalypse qui, par ses accents prophétiques, évoque encore une fois notre actualité, le second, par un...
    Lire la suite

    WILLIAM GIBSON « UNE OEUVRE DANS LE RÉTROVISEUR DU FUTUR »

    NORMAN SPINRAD « QUARANTAINE »


    
Écrite en 2010, inédite en France et ici traduite pour la première fois, cette nouvelle de Norman Spinrad, aux échos désormais trop familiers, ne fut publiée qu’une fois aux États-Unis dans la revue à faible tirage d’une petite maison d’édition. Et à sa lecture, vous comprendrez aisément pourquoi ! Auteur d’une trentaine de romans qui oscillent, pour la plupart, entre la science-fiction pure et dure et la littérature d’anticipation, Norman Spinrad fait partie des...
    Lire la suite

    NORMAN SPINRAD « QUARANTAINE »

    DUBAÏ « FUTUR : AVANCE RAPIDE »


    On nous avait vendu l'an 2000 comme date butoir d'un avènement technologique, ponctué de systèmes de téléportation, de miracles scientifiques et de voitures volantes. Et nos contemporains de se plaindre alors de l'absence des gadgets promis, alors même que l'une des plus grandes révolutions systémiques et cognitives se déroulaient sous nos yeux, au travers de la numérisation quasi totale de nos modes de vie et cultures. Deux décennies se sont écoulées depuis le tournant du...
    Lire la suite

    DUBAÏ « FUTUR : AVANCE RAPIDE »

    NORMAN SPINRAD « CE QUI NE TUE PAS L'AMOUR, LE REND PLUS FORT »


    En guise de conclusion lumineuse de cette année 2019 tourmentée, Norman Spinrad nous offre cette très belle lettre d'amour à sa compagne, Dona Sadock. Où il est question de mésaventures hospitalières, de chamanisme et d'un demi-siècle d'épreuves et de passion amoureuse, de Buckminster Fuller et de Frank Herbert, des années 1960, d'une lune de miel karmique et d'un présent holistique. Auteur d'une trentaine de romans qui oscillent, pour la plupart, entre science-fiction et...
    Lire la suite

    NORMAN SPINRAD « CE QUI NE TUE PAS L'AMOUR, LE REND PLUS FORT »

    JAMES JIRAT PATRADOON « OCCULT NEON POP HORROR »


    D’abord en tant que genre littéraire, puis au travers de ses déclinaisons graphiques ou cinématographiques, le cyberpunk s’est vaporisé dans notre inconscient collectif. Dans une réalité consensuelle dominée par les algorithmes des zaibatsus, la fusion du vivant et de la machine, ou les promesses renouvelées des étendues virtuelles. Illustrateur australien d’origine thaïlandaise, James Jirat Patradoon immerge les visiteurs de ses expositions dans un univers fluorescent...
    Lire la suite

    JAMES JIRAT PATRADOON « OCCULT NEON POP HORROR »

    NORMAN SPINRAD « LA CRISE DE TRANSFORMATION »


    Crise énergétique et technologique, période la plus critique de l'histoire de l'humanité, voire de la vie sur la Terre, et surtout appel à agir ! Merci de diffuser, de partager, de faire tourner ce texte, l'un des plus importants qu'il nous ait été donné de publier sur LaSpirale, évoqué avec son auteur au cours de plusieurs entretiens. Nous en débattons et en citons quelques extraits dans le premier numéro de la revue Mutation. Et depuis toujours, La crise de transformation fait...
    Lire la suite

    NORMAN SPINRAD « LA CRISE DE TRANSFORMATION »

    FESTIVAL HORS SUJET « APPEL À FILMS DOCUMENTAIRES »


    Paris s'éveille, Paris s'agite, Paris revit. Encore une fois, au travers d'une nébuleuse de lieux atypiques et généreux, hors-castes, hors business, hors-normes, qui pensent et entreprennent autrement, différemment, ravivent la flamme et impulsent un autre art de vivre. Ce qui nous donne l'occasion de relayer ce premier appel à projet de nos amis du Festival du Documentaire Expérimental de la Gare XP, dont la première édition se tiendra du 29 mai au 1er juin 2019. Leur équipe...
    Lire la suite

    FESTIVAL HORS SUJET « APPEL À FILMS DOCUMENTAIRES »

    JEAN-MICHEL TRUONG « REPRENDRE - NI SANG, NI DETTE »


    Et si nous passions de la fiction aux solutions ? À l’occasion de ce troisième entretien publié sur La Spirale, Jean-Michel Truong revient sur Reprendre - Ni sang, ni dette. Un essai paru en 2013, au travers duquel ce pionnier de l’intelligence artificielle, cogniticien, consultant en innovation, spécialiste de la Chine et romancier, explore et propose une autre voie pour permettre à la France – et à sa suite à l’Europe – de se libérer de toute dette, présente et...
    Lire la suite

    JEAN-MICHEL TRUONG « REPRENDRE - NI SANG, NI DETTE »

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10