header

RECHERCHE : ROCK


  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05

  • ANTOINE BERNHART « UN THÉÂTRE DE LA CRUAUTÉ »


    Meurtres, mutilations, viols, zoophilie et coprophagie, le travail d’Antoine Bernhart s’inspire de l’univers cruel des contes des frères Grimm, de la peinture de Balthus, du Marquis de Sade et des écrits de Georges Bataille. Ses premières planches sont publiées en 1968 dans la revue du groupe surréaliste Phases, avant qu’il ne s’en fasse exclure, au motif que ses dessins étaient jugés trop pornographiques. Au début des années 1980, il commence à utiliser la plume d’oie...
    Lire la suite

    ANTOINE BERNHART « UN THÉÂTRE DE LA CRUAUTÉ »

    RÉMI PÉPIN « REBELLES, UNE HISTOIRE DE ROCK ALTERNATIF »


    Guernica, Bérurier Noir, Lucrate Milk, Ludwig Von 88, la compilation Paris Mix, Bondage Records, Gougnaf Mouvement, les Thugs, Parabellum, les Barrocks, les Wampas, les Garçons Bouchers, La Mano Negra, Pigalle... Au travers de Rebelles, une histoire de rock alternatif, Rémi Pépin nous transporte dans le Paris des années 1980. Zone d'agitation de haute intensité, depuis les concerts des squats du nord-est de la capitale, au début de la décennie, jusqu'à la signature de La Mano Negra...
    Lire la suite

    RÉMI PÉPIN « REBELLES, UNE HISTOIRE DE ROCK ALTERNATIF »

    OLIVIER LECULIER « ÉCRANS MIXTES 2020 »


    Du 04 au 12 mars prochain se déroulera à Lyon et dans sa métropole la dixième édition du festival de cinéma « queer » Écrans Mixtes. L’occasion pour nous de revenir avec son président, Olivier Leculier, sur leur programme foisonnant, mais aussi sur la genèse et le futur du festival, les dernières frontières à abattre en terme de discrimination et, bien sûr, leurs prestigieux invités d’honneur qui ne sont autres, cette année, qu’André Téchiné et... John Waters, le...
    Lire la suite

    OLIVIER LECULIER « ÉCRANS MIXTES 2020 »

    NORMAN SPINRAD « CE QUI NE TUE PAS L'AMOUR, LE REND PLUS FORT »


    En guise de conclusion lumineuse de cette année 2019 tourmentée, Norman Spinrad nous offre cette très belle lettre d'amour à sa compagne, Dona Sadock. Où il est question de mésaventures hospitalières, de chamanisme et d'un demi-siècle d'épreuves et de passion amoureuse, de Buckminster Fuller et de Frank Herbert, des années 1960, d'une lune de miel karmique et d'un présent holistique. Auteur d'une trentaine de romans qui oscillent, pour la plupart, entre science-fiction et...
    Lire la suite

    NORMAN SPINRAD « CE QUI NE TUE PAS L'AMOUR, LE REND PLUS FORT »

    DENIS GRRR « CHAIR DE FER »


    Illustrateur autodidacte, auteur des couvertures des fameuses compilations Master of Brutality, tatoueur pour un temps, grand habitué de la scène rock ’n’ roll, hardcore-punk et metal parisienne, Denis GRRR s’est exprimé sur une multitude de supports depuis le milieu des années 1980, ses débuts dans la scène underground, les fanzines de cette même époque et la pochette du premier album de MST (groupe de Mickey Maouss de la Cantada I et II, pour les ignares). Il revient...
    Lire la suite

    DENIS GRRR « CHAIR DE FER »

    SAMI SAIF « THE ALLINS - ONE HELL OF A FAMILY »


    À moins de 100 km au sud de la frontière canadienne, juste avant les Montagnes Blanches, se situe le cimetière de Sainte Rose. Étendue paisible à l’orée d’une épaisse forêt de pins, ce lieu calme, qui ne se différencie en rien des autres cimetières de l’État du New-Hampshire, ne cesse pourtant d’être perturbé par le défilé incessant d’une faune toute étrangère à la tranquille petite ville de Littleton. Bottes militaires, jeans déchirés, blousons de cuir noir,...
    Lire la suite

    SAMI SAIF « THE ALLINS - ONE HELL OF A FAMILY »

    « HATED: GG ALLIN & THE MURDER JUNKIES »


    Hated: GG Allin and the Murder Junkies est un documentaire de 1994 sur la vie de GG Allin. Automutilation, nudité et défécation sur scène, obscénités en tous genres, actes de violence envers le public… GG Allin, de son vrai nom Kevin Michael Allin, né Jesus Christ Allin à Lancaster (New Hampshire), le 29 août 1956 et mort à New York le 28 juin 1993, fait partie des personnages les plus extrêmes de la scène hardcore punk américaine des années 1980. Durant cette...
    Lire la suite

    « HATED: GG ALLIN & THE MURDER JUNKIES »

    JOSH SINBAD COLLINS « FAGS IN THE FAST LANE »


    Vingt ans après Perv Parlor (1995) et Pervirella (1997), dans lesquels un bordel démoniaque multidimensionnel voyage à travers le temps jusqu’à une société techno-victorienne et une secte de pervers lutte contre l’oppression des sens imposée par la reine Victoria, dans la colonie britannique fictive de Condon, Josh Collins, dit « Sinbad », revient pour notre plus grand plaisir à la réalisation avec son dernier opus, au titre explicite : Fags in the Fast Lane *. *...
    Lire la suite

    JOSH SINBAD COLLINS « FAGS IN THE FAST LANE »

    CHRISTEENE VALE « DIG IN THE TRASH »


    La première fois que j’entends le nom de Christeene, c’est dans la bouche de Peaches en décembre 2016, pendant que nous sirotons du whisky au fond des loges de L’Épicerie Moderne, une salle alternative de la banlieue de Lyon. Toutes deux venaient de partager la scène lors de sa tournée américaine. Et la reine du queercore ne se lassait pas de chanter les louanges de la créature texane. Une phrase en particulier, digne des meilleurs slogans de films d’épouvante, s’était fixée...
    Lire la suite

    CHRISTEENE VALE « DIG IN THE TRASH »

    DON LETTS « THE PUNK ROCK MOVIE »


    Un témoignage exceptionnel, véritablement unique, sur l'explosion punk londonienne des années 1970, filmé sur une période de trois mois au légendaire club The Roxy par le DJ et réalisateur Don Letts, également connu pour avoir motivé l'ouverture de cette scène à la musique reggae. Images et sons bruts avec The Sex Pistols, The Clash, The Slits, Siouxsie & The Banshees, X-Ray Spex, Slaughter & The Dogs, Generation X, Subway Sect, Shane, Wayne County, Eater, Johnny Thunder & The...
    Lire la suite

    DON LETTS « THE PUNK ROCK MOVIE »

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05