header

STÉPHANE FRANÇOIS « L'OCCULTISME ET QUELQUES SUBCULTURES


L'Occultisme et les subcultures « jeunes », une belle étude sociologique de Stéphane François sur les rapports entre l'occultisme, l'underground, la pop culture et les subcultures de la fin du XXe siècle. Un texte qui cite dans un même élan Alejandro Jodorowsky, Black Sabbath, Le matin des magiciens, Corto Maltese, J.R.R. Tolkien, la Wicca, Alan Moore ou Grant Morrison.
Lire la suite


STÉPHANE MOSCATO alias STF « STENCIL PUNK »


Une galerie de Stéphane Moscato - STF, artiste marseillais rompu à l'art de la découpe dont les toiles rappellent tour à tour les détournements pratiqués par les dadaïstes, les pochettes de disque du tournant des années 70 et 80, ou encore les expériences plus récentes de l'art urbain.
Lire la suite


N8 VAN DYKE « ERRARE HUMANUM EST, PERSEVERARE DIABOLICUM »


Le retour de N8 Van Dyke, un vieil ami de La Spirale, déjà présent en 2004 sur la dernière page du cahier central de Mutations pop & crash culture avec son fameux chimpanzé désobéissant. Il était temps de renouer le contact et d'exposer le travail de cet illustrateur californien avec lequel nous partageons de nombreux centres d'intérêt, dont la robotique, le spleen et les révoltes simiesques, les hybrides humain-machine et les créatures dénudées, aussi transhumaines soient-elles.
Lire la suite


PAUL TOUPET « VOYAGE AU PAYS DES CAUCHEMARS »


Le monde enchanté d'Alice au pays des merveilles revu et corrigé par les Grand Anciens de Howard Phillips Lovecraft sous les caméras de George Romero, hymne à l'innocence dévoyée ou fantaisie pompéienne pour de nouveaux rituels tribaux... Une galerie d'images, comme une fenêtre ouverte sur l'imaginaire de Paul Toupet, sculpteur de poupées, de cire, de masques et de métamorphoses corporelles.
Lire la suite


RON ENGLISH « POPAGANDA »


Vedettes d'Hollywood, personnages de bandes dessinées ou rockstars des années 70... Comme tout sale gosse qui se respecte, Ron English ne joue pas, il casse. Agité et subversif, cet artiste américain porte avec une jubilation féroce ses deux casquettes de pirate médiatique spécialisé dans l'abordage de panneaux publicitaires et de peintre Lowbrow inspiré par la culture pop et l'univers des cartoons.
Lire la suite


GRICHKA DUBROVNIK « LE CITOYEN CONTRE LES MANAGERS »


Le Citoyen contre les managers, seconde partie de La Liberté est au bout de la corde, un essai de notre éminent collaborateur Grichka Dubrovnik où il est question d'économie, de démocratie, du monde du travail et de la mainmise des corporations et des banques sur la société contemporaine.
Lire la suite


<i>UN COMBAT POUR LA LIBERTÉ D'EXPRESSION</i>


Procès en appel à Grenoble - 17-18 novembre 2008 - Réalisation : Etienne Perrone sur un synopsis judiciaire de thierry Ehrmann - Images : Etienne Perrone et Simon Désage - Production : Musée l'OrgAne - La Demeure du Chaos, avec l'aimable autorisation du Musée des Beaux-Arts de Lyon.
Lire la suite


GRICHKA DUBROVNIK « LA LIBERTÉ EST AU BOUT DE LA CORDE (1ère partie) »


Notre éminent collaborateur Grichka Dubrovnik revient avec un texte de saison sur le suicide, directement inspiré des déboires des salariés de France Telecom, où il est question de sociologie, de darwinisme social, de Karl Marx, de bonzes en flammes et de gestion d'entreprise. Un essai particulièrement recommandé aux dépressifs, que l'on sait nombreux en cette période de fêtes de fin d'année.
Lire la suite


$ATANIK MIKE GO HOME


Seconde mamelle (mutante) de Dirty Ape, $atanik Mike Go Home défie les expertises psychiatriques. Une entreprise de déconstruction disséminée à travers une foule d'identités masquées, de médiums, de sites et de pages communautaires, reflet fidèle du chaos intérieur de ce trublion protéiforme, chantre de la guérilla totale.
Lire la suite


DIRTY APE


Ancien graphiste textile pour la marque Redskins, puis designer de sites et d'applications Internet pour une startup, maquettiste dans une imprimerie et retoucheur photo pour de grandes marques de cosmétiques dans un labo photo, Dirty Ape donne aujourd'hui libre cours à ses pires penchants, en reconstituant par la même occasion le chaînon manquant entre l'homo numéricus et le bonobo sous perfusion lysergique.
Lire la suite


  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  • 32
  • 33
  • 34
  • 35
  • 36
  • 37
  • 38
  • 39
  • 40
  • 41
  • 42
  • 43
  • 44
  • 45
  • 46
  • 47
  • 48
  • 49
  • 50
  • 51
  • 52